Mathias Bourgue : "Un beau challenge"
Mathias Bourgue complète le tableau des quarts de finale après sa victoire sur Norbert Gombos (6-3, 6-4).

Il y aura deux Tricolores au rendez-vous des quarts de finale du Verrazzano Open. Après Benoit Paire vainqueur in-extremis de Kimmer Coppejans, Mathias Bourgue l’a imité en se débarrassant de Norbert Gombos (6-3, 6-4). Comme au Challenger de Cherbourg il y a quelques semaines, l’Avignonnais a su maîtriser l’agressivité du Slovaque. Plus que jamais, son jeu le perturbe puisqu’il s’agit de sa troisième victoire en autant de confrontations.

 

 

Le protégé d’Olivier Malcor a connu une alerte au deuxième set lorsqu’il a fait appel au médecin. Une situation sur laquelle il s’explique : "Il y a un quiproquo. Je dis à l’arbitre que j’ai mal à la tête et que j’ai simplement besoin d’un doliprane. Quand le médecin arrive, il me demande ce que j’ai, alors je lui explique. Malgré moi, il souhaite quand même prendre ma tension. Il revient au changement de côté suivant pour me donner un médicament mais le mal de tête était presque passé."

Cette mésaventure ne le perturbe pas. Issu des qualifications, Mathias Bourgue enchaîne une quatrième victoire consécutive. Bon pour le moral : "J’ai retrouvé un très bon service (74% de réussite sur ses premières, ndlr). Je bouge bien. C’est le genre de performance qui donne de la confiance." Il faudra pour défier Aljaz Bedene qui fait figure de favori pour le titre final. Récent vainqueur du Challenger d’Irving, l’ancien 45e mondial ne cesse d’impressionner.

 

Partager