Benoit Paire : "Soulagé de gagner en deux sets"
Chouchou du public, Benoit Paire disputera la finale de la première édition du Verrazzano Open. Le Tricolore a dominé Jozef Kovalik 6-4, 7-6(6).

Benoit, tu as longtemps maîtrisé ton match avant de te tendre à 5-4 au moment de conclure…
C’était un adversaire compliqué, qui jouait sans pression. Je suis vraiment soulagé d’avoir gagné en deux sets car j’aurais pu être embarqué dans un match galère. C’est toujours difficile de conclure. Je ne me fais pas breaker une seule fois avant… Je me retrouve à servir pour le match, je ne passe pas une première et lui, il met la balle dans le terrain. Moi, je « mouille » un peu (rire).

En finale, tu affronteras Aljaz Bedene qui impressionne depuis le début du tournoi. Quel regard as-tu sur lui ?
Je le connais car on s’est joué cette année à Chennai, sur dur, et je m’étais imposé. Il a remporté un titre récemment en Challenger (à Irving, ndlr). Il enchaîne avec une nouvelle finale. Il sera très difficile à manoeuvrer car il est en confiance.

Aljaz disait que contre toi il était difficile d’avoir une tactique et que le match pouvait être spectaculaire…
Il est vrai que contre moi cela peut être dur d’avoir une tactique mais il la connaît très bien, je ne m'inquiète pas (sourire). Je vais essayer de le contrer et de faire comme à Chennai, à savoir l’agresser.

Et physiquement comment te sens-tu après ta douleur aux abdominaux ?
Les abdominaux vont de mieux en mieux et j’espère que ça va continuer ainsi. Je suis content car je n’ai pas trop puisé dans mes réserves. C’est positif avant la finale.

 

Partager